Chroniques du Monastère de Séraphimo-Divéyevo - Tome I: Saint Séraphim de Sarov par Léonide Tchitchagov - Métropolite Séraphim

Chroniques du Monastère de Séraphimo-Divéyevo - Tome I: Saint Séraphim de Sarov par Léonide Tchitchagov - Métropolite Séraphim

Titre de livre: Chroniques du Monastère de Séraphimo-Divéyevo - Tome I: Saint Séraphim de Sarov

Auteur: Léonide Tchitchagov - Métropolite Séraphim

Broché: 859 pages

Date de sortie: June 2, 2016

Éditeur: Editions du Désert

Téléchargez ou lisez le livre Chroniques du Monastère de Séraphimo-Divéyevo - Tome I: Saint Séraphim de Sarov de Léonide Tchitchagov - Métropolite Séraphim au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Léonide Tchitchagov - Métropolite Séraphim avec Chroniques du Monastère de Séraphimo-Divéyevo - Tome I: Saint Séraphim de Sarov

Riche de témoignages de première main, cet ouvrage de référence sur saint Séraphim de Sarov et Divéyevo, encore inédit en français, est proposé au lecteur dans sa version intégrale en deux volumes, dans un langage simple au plus près du texte russe.
La porte des Chroniques s'ouvre avec la préface du Père Boris Bobrinskoy : « Voici qu'une nouvelle fois, saint Séraphim, l’humble Séraphim s’approche de nous pour nous faire partager la Lumière indicible dont il fut le témoin et le porteur. » Cette Lumière est venue éclairer le cœur de la Russie orthodoxe du XVIIIe siècle. La Mère de Dieu apparaît alors à Mère Alexandra et la charge de fonder à Divéyevo la communauté de la Mère-de-Dieu-de-Kazan. L’aventure exceptionnelle du monastère de Séraphimo-Divéyevo se déroule ensuite chronologiquement sur près de deux siècles. La genèse du monastère de Sarov introduit ce premier tome, centré sur la vie et la personne de saint Séraphim, indissociable de Divéyevo et de ses moniales. Favorisé d’apparitions célestes du Christ et de la Mère de Dieu qui le guérit miraculeusement, c’est sur Son ordre qu’il fonde à Divéyevo la communauté du Moulin dont il s’occupera jusqu’à sa mort.
Les nombreux témoignages des familiers du Starets, la simplicité de ses « orphelines », la clairvoyance et les étrangetés des folles-en-Christ, l’humilité de Mantourov ou la fidélité de Motovilov donnent à ce texte foisonnant toute sa densité et son authenticité. Mais le fruit de ce récit pour notre temps est d'abord spirituel. Incarné par la relation privilégiée entre la Mère de Dieu « Joie-de-toutes-les-Joies » et l'humble Starets, il vient notamment rappeler, comme le souligne le Père Boris, «que le mystère de l’Église est un mystère de communication véritable et donc de profonde communion entre la vie de Dieu, la vie de Ses saints, et notre expérience quotidienne de prière et de sanctification.»